Le roi du trail mondial

Kilian Jornet est un traileur espagnol mondialement connu dans sa discipline. En effet, cette dernière est de plus en plus pratiquée dans le monde existant seulement depuis quelques années. La course en montagne est donc son sport favori et y performe en réalisant de grandes choses. Étant surnommé « l’ultra terrestre », il possède un gros palmarès comme quatre fois vainqueur de la « Skyrunner World Series » comprenant de nombreux ultra-trails. Ces derniers sont représentés par les courses de plus de 80 km se déroulant dans plusieurs pays différents dans le monde entier. L’une d’elle se nomme l’UTMB (ultra Trail du mont-blanc) à côté de chez nous, à Chamonix, l’ayant remporté à trois reprises. À côté de cela, le coureur du team Salomon est également un spécialiste du ski-alpinisme dont il a été vainqueur huit fois des championnats du monde. En guise d’entraînement et de challenge, il réalise aussi de grands exploits comme des records d’ascension comme celle du mont-blanc et du Cervin parmi tant d’autres.

Jornet s’essaie alors à la course sur route.

Depuis peu, Kilian s’est lancé un nouveau défi totalement différent de ceux de d’habitude. Effectivement, il y a quelques jours, nous avons appris une participation de sa part à une course sur route de 10 km en Norvège. Il fallait en effet s’y attendre, cela faisait quelque temps que le traileur espagnol partageais sur ses réseaux sociaux des entraînements sur piste d’athlétisme qui ne lui ressemblait pas. Ils étaient, selon lui, le plus souvent composé de séances de vitesse en stade ou sur des routes totalement plates. Grâce à cela, il a pu montrer aux autres ce qu’il valait sur du plat, mais aussi pour se donner une impression personnelle à ce niveau-là. 

La course

Malgré une douleur dans le tibia depuis quelques jours, Kilian Jornet a réussi à se surpasser pour réaliser un temps déjà incroyable qui est de 29 minutes et 59 secondes accrochant donc la 18e place du classement. Un temps qui ne lui a pas particulièrement plu pensant évidemment qu’il pouvait faire encore mieux sans cette gêne. Le record sur 10 km route étant de 26 minutes et 38 secondes, nous pouvons quand même admirer la performance de l’espagnol pour une première.

Loic Vigneron 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *