Le 19 mai 1996, Olivier Panis remporte le Grand Prix de Monaco sous les couleurs de l’écurie Ligier. Ce dernier était loin d’imaginer qu’il s’agirait de la dernière victoire française en Formule. Effectivement c’est Pierre Gasly qui est venu changer de cette statistique en remportant le mythique Grand Prix de Monza en Italie le dimanche 6 septembre de cette année sous les couleurs de son écurie Alpha Tauri. Lors de la dernière victoire française en Formule 1 Pierre Gasly était alors âgé d’un peu plus de 3 mois seulement. Cela faisait en effet 24 ans qu’aucun français n’avait remporté un Grand Prix de formule 1. 

Au cours d’une course extrêmement mouvementée et pleine de rebondissements le pilote français a brillamment remporté la course tactique que fut celle du Grand Prix de Monza. Pierre Gasly n’était pas favori de cette course, en partant seulement 9e sur la grille de départ et étant un pilote pour une équipe de seconde zone. Il est donc compliqué d’imaginer Gasly réaliser une performance comme cela avant le début de la course. Cependant grâce à un arrêt visionnaire et stratégique au stand suite à l’abandon du pilote Hass, Kévin Magnussen qui nécessitent l’intervention de la Safety Car (voiture de sécurité), Gasly parvient à s’emparer de la 3e place provisoire de ce Grand Prix. Il se retrouve donc à la poursuite d’Hamilton et Stroll jusqu’à ce qu’un nouveau fait de course vienne perturber le classement. Suite à l’accident spectaculaire de Charles Leclerc, la course est interrompue. Lors du nouveau départ Gasly parvient à s’emparer de la seconde place dès le premier virage. Hamilton et Giovinazzi, respectivement 1er et 4ème, écopent alors d’une pénalité de 10 secondes suite à un arrêt aux stands lorsque ces derniers étaient fermés. Cela laisse donc la première place au pilote français, 24 tours avant la ligne d’arrivée. Ensuite, Pierre Gasly va réussir à gérer la fin de course malgré quelques frayeurs suite à la pression exercé par le pilote McLaren, Carlos Sainz. Comme un symbole Pierre Gasly va résister 24 tours pour remporter le Grand Prix. Lui qui avait déjà réalisé une bonne performance la saison précédente en terminant 2e du Grand Prix du Brésil, vient cette fois-ci de remporter la première course de Formule 1 de sa carrière. Il vient également de réaliser son rêve de devenir le premier pilote français vainqueur de Grand prix de Formule 1 du XXIème siècle, comme il l’a affirmé lors de son interview d’après course. 

Cette victoire est logiquement bénéfique pour Pierre Gasly. En effet le pilote que l’on pouvait imaginer terminé la saison passée, suite à son passage raté dans l’écurie Red Bull, a réussi à montrer que lui aussi pouvait jouer dans la cour des grands. 

Cette victoire est également bénéfique puisque cela projette Pierre Gasly à la 8e place du classement des pilotes à seulement 3 points de Charles Leclerc, le pilote devant lui au classement. 

Au-delà de la victoire de Pierre Gasly, nous pouvons également constater une forme de renouveau dans le monde de la F1. En effet nous pouvons noter deux aspects principaux pour répondre à cette affirmation. 

Tout d’abord nous pouvons parler de la jeunesse des pilotes présents sur le podium. Dans l’ordre, nous avons Gasly (24 ans), Sainz (26 ans), Stroll (21 ans), soit une moyenne d’âge de 23 ans et demi. Cela montre bien que les écuries comptent de plus en plus sur la jeunesse et que nous arrivons à la fin d’une ère avec notamment l’approche de la fin de carrière de pilote comme Vettel, Raikkonen, …

De plus nous pouvons noter les résultats des grosses écuries favorites. Aucune des trois écuries favorites pour le titre de champion constructeur n’a réussi à avoir un de leurs pilotes sur le podium. En effet Ferrari, en difficulté cette saison a vu ses deux coureurs abandonnés. Red Bull, a vu l’abandon de Max Verstappen en difficulté ce week-end, et une 15ème place très décevante d’Albon, ce qui se traduit par un week-end sans point. Enfin Mercedes, avec la pénalité d’Hamilton et le mauvais départ de Bottas n’as pas pu faire mieux que respectivement 7 et 5ème

Quant à l’écurie Alpha Tauri, la victoire de Pierre Gasly est seulement la deuxième victoire de leur histoire. La première a été signée par un certain Sebastian Vettel …

Arthur Bosveuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *